Logo Paroisse Saint Colomban

La Nouvelle église Saint-Colomban

Retrouver toutes les informations sur le projet de la Nouvelle église Saint-Colomban.

Lire la suite

Saint-Colomban

Saint Colomban, marcheur de Dieu
Un article de Christine Martin. 

Lire la suite

Vie paroissiale

Retrouver toutes les actualités et informations paroissiales du moment.

Lire la suite

Le mois de septembre est traditionnellement synonyme de rentrée ! Ce mois place donc beaucoup d’entre nous au seuil d’une nouvelle année : une nouvelle année scolaire, une nouvelle année universitaire, une nouvelle année professionnelle, une nouvelle année pastorale…etc. Bref, une nouvelle année avec ses défis, ses enjeux, ses échéances, mais aussi ses surprises et ses inconnues. Devant tant de paramètres que nous ne maîtrisons pas bien, devant tant d’interrogations qui ne peuvent pour le moment trouver de réponses, devant ce chemin que nous sommes appelés à parcourir et qui reste encore très obscur en cette rentrée, nous pourrions vite céder à l’angoisse et chercher à prendre la tangente.

Alors, pour nous garder d’un tel écueil et pour au contraire nous engager en toute confiance dans cette nouvelle année, j’aimerais vous faire réentendre en ce mois de septembre cette parole que Jésus, dans le sermon sur la montagne, adresse à ses disciples : « Ne vous faites pas de souci pour demain : demain aura souci de lui-même ; à chaque jour suffit sa peine » (Mt 6, 34). À travers cette parole, Jésus nous invite à une attitude toute simple : vivre l’aujourd’hui et rien que l’aujourd’hui ! Cette attitude est tout sauf une attitude qui serait naïve, aveugle ou immature. Elle s’enracine en effet dans la foi chrétienne qui nous fait confesser un Dieu provident, c’est-à-dire un Dieu qui prend soin de ceux qu’il a appelés à l’existence, un Dieu qui, comme le fait un père ou une mère, veille à ce que chaque jour ses enfants ne soient jamais privés du nécessaire, un Dieu qui nous précède sur les chemins de nos vies de façon à nous ouvrir la route et à nous conduire jusque dans le Royaume à la place qu’Il a préparée pour nous.

Que cette nouvelle année pastorale soit donc pour chacun d’entre nous l’occasion d’apprendre ou de réapprendre à ne vivre rien qu’aujourd’hui ! Assurément, cela nous donnera d’expérimenter la providence de Dieu à l’œuvre dans nos histoires. Cela nous donnera surtout de goûter la joie, la paix et la liberté que le Seigneur offre à ceux qui ne cherchent pas à anticiper sur demain et qui savent vivre dans le présent ! 

Jean-Basile Gras Vicaire