Logo Paroisse Saint Colomban

La Nouvelle église Saint-Colomban

Retrouver toutes les informations sur le projet de la Nouvelle église Saint-Colomban.

Lire la suite

Saint-Colomban

Saint Colomban, marcheur de Dieu
Un article de Christine Martin. 

Lire la suite

Vie paroissiale

Retrouver toutes les actualités et informations paroissiales du moment.

Lire la suite

Ce dimanche, vingt jeunes de l’aumônerie reçoivent le sacrement de la confirmation des mains du père Michel Henrie, vicaire général de notre diocèse, ce dont notre paroisse se réjouit profondément. A cette occasion, je voudrais m’arrêter sur ce sacrement dont nous avons parfois du mal à percevoir la signification et la réalité qu’il opère.

Avec le baptême et l’eucharistie, la confirmation fait partie des trois sacrements de l’initiation chrétienne, c’est-à-dire que ce sacrement contribue à forger chez le chrétien l’armature intérieure sans laquelle il n’est pas possible de conduire sa vie selon l’Évangile et de vivre en authentique disciple de Jésus. En particulier, la confirmation arme le croyant pour le rendre capable de découvrir, de discerner et de mener jusqu’à son parfait achèvement la mission à laquelle le Seigneur veut l’associer pour le salut du monde. Elle l’arme aussi pour qu’il ne cède jamais aux vexations de l’adversaire qui sans cesse cherchera à le décourager et à le détourner du Christ. Elle l’arme enfin pour qu’enraciné dans la Parole, il demeure toujours ferme dans la foi et l’espérance, et pour qu’ainsi il soit en tout temps et en toute circonstance un fidèle témoin de l’amour indéfectible de Dieu pour l’homme.

En tant que sacrement de l’initiation chrétienne, la confirmation n’est donc pas, contrairement aux idées reçues, un sacrement où il est demandé à celui qui le reçoit de « confirmer sa foi », mais de laisser la grâce de Dieu confirmer ce qu’elle a commencé en lui depuis l’événement du baptême. Dit autrement, ce sacrement est là pour nous initier, c’est-à-dire pour nous faire parvenir à une maturité qui nous rend alors apte à mener une authentique vie chrétienne. C’est pourquoi il est possible d’être confirmé jeune ! La tradition dans l’Église d’Orient selon laquelle le jour de leur baptême, les petits enfants sont aussi confirmés et font leur première communion nous le rappelle.

Si certains parmi vous n’étaient pas encore confirmés, sachez que des parcours de préparation à la confirmation existent sur la paroisse aussi bien pour les adultes que pour les jeunes. N’hésitez pas à vous faire connaître !

Jean-Basile Gras

vicaire