Logo Paroisse Saint Colomban

La Nouvelle église Saint-Colomban

Retrouver toutes les informations sur le projet de la Nouvelle église Saint-Colomban.

Lire la suite

Saint-Colomban

Saint-Colomban, marcheur de Dieu
Un article de Christine Martin de Saint-Semmera dans le numéro 98 de Généalogie Briarde lui est consacré  

Lire la suite

Vie paroissiale

Retrouver toutes les actualités et informations paroissiales du moment.

Lire la suite

eglise

Saint-Leu-et-Saint-Gilles - Neufmoutiers-en-Brie

rue de l’église, 77610 Neufmoutiers-en-Brie

Bus 209 Arrêt "Stade" Consulter les horaires


Chacun sait que Moutier vient du mot latin monasterium, et peu de gens ignorent que ce mot monasterium n'a pas toujours signifié un couvent de moines, mais que, sous d'autres significations que l'on a données, on désignoit aussi par là une église paroissiale. Il y en a trop d'exemples pour pouvoir en douter. Ainsi, Neufmoutier est comme diroit Neuve-Eglise. De même donc qu'il y a des villages en France, qui sont appelés Neuve-Eglise, Neuve-Chapelle ; de même manière, il y en a qui sont dits Neufmoutier ; la nouveauté de l'église du lieu a donné le nom.


A l'égard de Neufmoutiers, de l' ancien diocèse de Paris, c'est une paroisse visiblement si ancienne, qu'elle ne se trouve pas dans le pouillé du XIIIème siècle ; mais il est vrai aussi qu'elle ne tarda pas d'être établie, puisqu'il y avoir en ce lieu un curé de l'an 1300.

Cette paroisse est située près de la forêt de Crécy, à une lieue de Tournan, du côté du nord-est. 

Dans l'église de ce lieu, le choeur et les deux chapelles collatérales voûtées ne paroissent avoir guère que trois cents ans. La nef est fort vaste, mais extrêmement nue. On a fait servir de table d'autel la tombe d'un curé du lieu, peut-être le premier qui y fut établi. Il est représenté revêtu d'une chasuble, et l'on peut lire autour : Ici gît... jadis curé de Neufmoutier, qui trépassa l'an M.CCC. le Dimanche...

Une autre tombe, qui sert de marche-pied de l'autel à la chapelle méridionale, contient en lettres pareilles, l'inscription : Hie jacet Gilo d'Esgrefin quem lapis hie tumulus... (Le reste est sous l'autel). On pense que ce fut ce seigneur qui fit choisir Saint-Gilles pour patron. Dans le choeur se lit sur une tombe : Icy gist... Etiennette de Paillard, dame de Neufmoutier, Aigresfins, les Trois-Maisons, la Vieille-Chapelle, Chapelle le Hoy, femme de Clarembauld le Picard Seigneur d'Attilly en Brie, laquelle trépassa en 1552.

Du côté méridional du même choeur, se lisoit cette autre inscription : "noble femme Etiennette de Paillard Damoiselle de Trois-Maisons, Neuf-Moutier, la Chapelle et Vieille Chapelle, en son vivant femme de Clairembauld le Picard Escuyer Seigneur d'Attilly, en Brie, a fondé en l'Eglise de céans une basse messe toutes les semaines de l'an, qui se dira le jour de vendredy à toujours perpétuellement, a ordonné trois sols tournois pour ladite messe.