FIP N°36 – 6 au 12 décembre 2020

La zizanie

Depuis quelques mois, nous constatons de vives oppositions dans l’Église à propos de ce qui convient de faire ou de ne pas faire dans ce contexte de crise sanitaire.

            Les uns reprochent à certains évêques de ne pas être combatifs et de ne pas défendre ce qui est la « source et le sommet de la toute la vie chrétienne » ; les autres reprochent à d’autres évêques de manquer de solidarité quand ils se démènent pour que tous les chrétiens puissent accéder à la messe… Et ainsi, chaque mesure et changement de situation fait l’objet de débats parfois passionnés entre les chrétiens.

Ces divisions sont une déclinaison de celles que connaît plus largement la société. Bien sûr, toutes les positions ne se valent pas, et ces questions touchent aussi notre foi. Mais pour remettre ces discordes à leur juste place, il me semble essentiel d’avoir conscience que ces points de vue ne sont pas d’abord une affaire de doctrine ou de foi, mais sont l’écho de la façon dont chacun appréhende la maladie, mais aussi la loi et la liberté.

            Ensemble, préparons les chemins du Seigneur afin qu’Il nous trouve dans la paix quand il viendra.

Rémy Engelmann

Vicaire

Laisser un commentaire