FIP N°12 – 2 au 8 mai 2021

En mai, fais ce qu’il te plaît

Dans la prière d’ouverture de ce 5ème dimanche de Pâques, nous demandons au Seigneur de nous accorder la vraie liberté. Cette liberté n’est possible que parce que Dieu veut faire de nous ses enfants d’adoption et que nous adhérons à ce projet par la foi.

Ainsi, la vraie liberté n’est pas un état autocentré de maîtrise de soi et de tranquillité intérieure. De même, comme le dit saint Paul, elle est accessible à tous, indépendamment de notre condition d’esclave ou d’homme libre, de confiné ou de masqué.

En somme, la vraie liberté résulte d’une union personnelle avec le Christ et dans l’Esprit Saint, et elle se manifeste par une confiance audacieuse : les Actes des Apôtres que nous lisons en ce moment en témoignent. Puissions-nous à notre tour entrer dans cette liberté des fils de Dieu !

 

Rémy Engelmann

Vicaire

Laisser un commentaire