FIP N°14 – 16 au 22 mai 2021

TÉMOINS FIDÈLES

Comme les disciples sont envoyés par le Christ dans le monde, nous le sommes aussi par le baptême pour être des témoins de la présence du Seigneur au milieu de ce monde. C’est une vraie responsabilité qui nous est confiée et nous n’avons pas le droit de nous en défausser, car ce serait laisser les hommes dans l’ignorance de ce que Dieu a fait pour eux et des merveilles qu’Il veut encore opérer dans leur vie.

Pourtant, être témoin de Dieu n’est pas toujours facile, surtout quand l’environnement est hostile, et bien souvent, il nous arrive d’être lâches et de taire notre foi. Cette difficulté à être un témoin fidèle n’est pas nouvelle, puisque déjà dans l’évangile les disciples de Jésus l’abandonnent au moment de l’épreuve.

En fait, ce que Dieu veut nous faire comprendre à travers cette difficulté, c’est que si nous comptons seulement sur nous-mêmes, nous n’y arriverons pas, de façon à nous ouvrir à l’Esprit Saint qui seul peut nous donner de rendre témoignage au Père jusqu’au bout.

C’est ce qui nous est révélé par la vie même du Christ. Si Jésus a pu en effet rendre témoignage au Père jusque sur la Croix, s’Il est le Témoin Fidèle et le Martyr par excellence, c’est parce qu’habite en lui la plénitude de l’Esprit Saint. Alors, ayons donc à cœur, en ces ultimes jours qui nous préparent à la Pentecôte, d’invoquer l’Esprit du Seigneur pour devenir avec le Christ des témoins fidèles de l’amour indéfectible du Père !

Jean-Basile Gras

Vicaire

Laisser un commentaire