FIP N°19 – 24 au 30 mai 2020

"Encore dans l'attente, pleins d'espérance !"

Après la mort de Jésus, les disciples furent désorientés et goûtèrent l’inquiétude. L’espérance nouvelle, jaillie de la résurrection de Jésus, ne les avait pas immédiatement saisis. Nous aussi, nous connaissons de tels moments, quand nous nous sentons abandonnés, privés de l’eucharistie, livrés à nos forces si limitées, dans l’incertitude du déconfinement et dans l’attente de « la force d’en haut ». Celle-ci sera donnée aux disciples le jour de la Pentecôte !

Petit à petit, nous comprendrons après les disciples que la résurrection ne concerne pas seulement Jésus et qu’elle a un sens pour tous les hommes. En montant au ciel, Jésus ouvre un chemin pour toute l’humanité attendue en Dieu ! Avec Jésus, notre humanité est accueillie par Dieu et a un avenir. Notre corps lui-même aura un avenir même si nous ne pouvons l’imaginer. Il est comme une graine semée qui meurt pour devenir plante.
Prions en ces jours que l’espérance de la résurrection s’étende à toute l’humanité. Appuyons-nous sur la présence, désormais invisible, de Jésus, et sur sa prière telle qu’il l’a promise : « Moi, je prie pour eux » (Jn 17, 9).

Charles Cornudet,
Curé





Laisser un commentaire