FIP N°7 – 16 au 22 février 2020

DIEU N’A DONNÉ À PERSONNE LA PERMISSION DE PÉCHER

Trop souvent, il nous arrive de considérer le péché comme une réalité « normale » de l’existence humaine. Pire encore, il nous arrive de le relativiser, de nous en accommoder jusqu’à penser que ce ne serait finalement pas si grave. Ce raisonnement n’est pas juste ! C’est oublier en effet que l’homme n’a pas été créé pour le mal, mais pour le bien. C’est aussi et surtout oublier que derrière la question du péché, il y a pour l’homme un enjeu de vie ou de mort, de bonheur ou de malheur.

Il est donc heureux pour nous d’entendre ce dimanche cette parole de Ben Sira le Sage : « Dieu n’a commandé à personne d’être impie, il n’a donné à personne la permission de pécher ». A chacun, il nous est ainsi rappelé que l’existence chrétienne exige de nous aucune compromission avec le mal et que tout péché reste fondamentalement un acte grave contraire à notre nature humaine. Que cette perspective renouvelle donc en nous la ferme décision de renoncer au mal et de nous engager au service du bien, de dire non au péché et de dire oui à Dieu !

« Que votre parole soit ‘oui’, si c’est ‘oui’, ‘non’, si c’est ‘non’. Ce qui est en plus vient du Mauvais ».

Jean-Basile GRAS
Vicaire





Laisser un commentaire