FIP N°10 – 4 au 10 avril 2021

La joie de Pâques, une joie à croire !

Pour accéder à la joie de Pâques, Jésus nous invite à un acte de foi et d’amour. Voir Jésus, ce n’est pas encore l’aimer, c’est simplement avoir des yeux ! L’aimer, c’est le suivre, s’engager auprès de lui quoiqu’il arrive… Jésus ne veut pas être un « fait observable » scientifiquement. Il veut que nous l’aimions, que nous le choisissions. La fête de Pâques nous invite à ce risque : Croire que Jésus est vivant, qu’il agit par son Esprit !

Crue, la résurrection du Christ donne un sens nouveau à notre vie et elle éveille une espérance pour tous. Sans elle, le découragement devient une vraie tentation et devant l’avenir incertain cette espérance nous préserve de la résignation.

Jésus, tu as vaincu la mort. Par l’Esprit Saint, tu es mystérieusement présent auprès de chacun de nous. Tu nous préserves du découragement et tu nous emplis d’espérance. Aussi avec notre foi, même modeste, nous oserons le dire par notre vie : « Le Christ est ressuscité ! ».

Charles Cornudet

Curé

Laisser un commentaire